09 avril 2006

Le Gathering of Friends 2006


Le Gathering of Friends c'est le méga-événement américain de jeux de société. On se demande parfois si cet événement ne fait pas plus que Essen ou Nuremberg pour mousser les ventes des nouveaux jeux. C'est que la plupart des jeux présentés dans les grandes expositions allemandes sont jouées, souvent en avant-première, dans les énormes salles réservées pour le GoF.

Dans les prochains jours, une nuée de compte-rendus de partie et de descriptions de l'événement envahira le web ludique. Certains jeux y seront encensés et d'autres ignorés, voire démolis. Pour les dévoreurs d'information, dont je suis, cette manne est une occasion de s'exciter les neurones ludiques et de mettre-à-jour la liste d'achats. Je reste néammoins méfiant de ces critiques, souvent offertes après une seule partie, dans une configuration qui n'est parfois pas idéale. W. Eric Martin s'inquiète d'ailleurs de ce phénomène sur Boardgame News.

Il reste qu'il fait bon se rincer les yeux dans les nouveautés, ce que Boardgame News nous propose de faire (jour 1, 2, 3, 4 [vidéo], 5, 6, 7, 8, 9, [vidéo]).

Suite à la lecture de ces compte-rendus, voici les jeux qui m'intriguent et sur lesquels je chercherai plus d'informations:

  • California, les premiers commentaires sont mitigés, mais je ne peux m'empêcher de reluquer ce Schacht qui me fait penser au jeu vidéo The Sims...
  • Thurn und Taxis, celui-ci ne semble amasser que des éloges depuis sa sortie, et on le compare même à Web of Power / China, un jeu que j'aime beaucoup.
  • Great Wall of China, celui-ci je l'ai essayé et, même si la qualité des cartes laisse à désirer, j'ai trouvé que le jeu tournait très bien et était assez tactique. La fin m'a laissé sur mon appétit mais je vais trouver une FAQ et clarifier celà un de ces jours.
  • Nottingham, j'y ai aussi joué une fois et il ne m'a pas donné l'impression d'ultra-originalité à laquelle j'ai été habitué avec les jeux de Rosenberg. Il reste que ça a été plaisant et que j'espère pouvoir étudier un peu plus l'importance du mouvement du shériff sur les tactiques à adopter.
  • Masons / Mauer Bauer, certains jeux de Colovini comptent parmi mes préférés, et celui-ci m'interpelle depuis que j'ai lu les règles. Un peu de hasard, un peu de connexions, un peu de patterns... Je risque d'aimer!

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Page principale