Louis Vaucher

Sosa: 1
Professeur à l'Académie
(Jean Louis Vaucher)

  • Né le 3 juin 1799
  • Décédé le 26 mai 1867 - Céligny , à l’âge de 67 ans
  • Hélleniste, philologue et linguiste

Parents

Mariages et enfants

Ascendants

Pierre Vaucher 1736-1804   Jaqueline Braissant 1735-1805   Antoine Alexandre de Lom   Sara Thomeguex
|   |   |   |



 


|   |
Jean Pierre Etienne Vaucher , Professeur et Recteur, Académie de Genève 1763-1841   Sarah de Lom 1773-1827
|   |



|
Louis Vaucher , Professeur à l'Académie 1799-1867

  Fratrie

  • Henri Marc Vaucher 1796-1864
  • Louis Vaucher , Professeur à l'Académie 1799-1867
  • John Vaucher , Archiviste de la Compagnie des pasteurs 1804-1869


Notes

Louis Vaucher naquit le 3 juin 1799 à Genève. Il suivit avec distinction l'auditoire de belles-lettres dès 1813, celui de philosophie dès 1815. Devenu docteur ès lettres, il composa d'excellents ouvrages de philologie et de linguistique [Bibliographie]. En 1831, il fut appelé au Conseil représentatif et nommé bibliothécaire honoraire de la bibliothèque de la ville avec la mission spéciale de rédiger un nouveau catalogue, qui fut publié sous ce titre : Catalogue de la bibliothèque publique de Genève. (Gen., 2 vol. in-8, 1834.) Après avoir été, en 1835, rapporteur de la commission chargée de réviser la loi sur l'instruction publique, Vaucher devint en 1836 principal du collège de Genève et professeur agrégé de littérature classique à l'Académie, puis en 1848 professeur honoraire de cette branche d'enseignement.

En 1842, il fit construire une maison de maître à Courtenod un domaine près de Céligny hérité de son père. Son ami Rodolphe Töpffer avec lequel il publia un choix d'auteurs grecs avait aussi une maison à Céligny. Louis fut chassé de ses fonctions à Genève par la Révolution de James Fazy en 1849. Il se retira alors à Courtenod, où il poursuivit simultanément ses recherches littéraires et la gestion du domaine agricole. Il mourut à Céligny le 25 mai 1867.

Sources :