Madeleine Louise Emilie Boy de la Tour

Sosa: 1

Ouers

Huwelike en kinders

Voorouers

Pierre Jean Boy de la Tour 1708-1758   Julie Anne Marie Roguin 1715-1780    
|   |  



 
|  
Jean Pierre Boy de la Tour 1742-1822   Nanette Salomé Du Pasquier 1761-1828
|   |



|
Madeleine Louise Emilie Boy de la Tour 1797-1848


Notas

Bienfaitrice née Boy-de-La-Tour. Elle est née dans un milieu aisé, jouissant de l'entourage d'une société choisie et fréquentant les salons Par son mariage le 3 mars 1832 avec Louis Théodore Vaucher (1797-1842), pasteur aux Ponts-de-Martel, elle se trouve tout-à-coup transportée dans une toute autre vie, au climat rude des Montagnes. Elle remplit néanmoins avec un dévouement sans borne, les devoirs d'une femme de pasteur de campagne. Elle visite avec son mari les pauvres, les malades, s'adaptant à toutes les situations nouvelles et faisant le plus bel usage des biens que la Providence lui a confiée.

Après la mort de son mari survenue le 14 février 1842, elle cherche sa consolation dans les œuvres de charité et de bienfaisance. Elle se fait sœur Marthe, l'amie de tous les paroissiens des Ponts-de- Martel, et consacre tout son temps aux malades, aux pauvres, aux affligés. Elle procure des habits aux gens mal vêtus, de la nourriture à ceux qui ont faim, visite les écoles, parcourt les hameaux et les maisons écartées pour connaître les besoins de leurs habitants. Femme de salon dans son enfance, mais de santé délicate, elle chemine dans les hautes neiges, sans se laisser arrêter, pour aller soulager un malheureux. Si un médecin ne peut venir soigner un malade pour une raison ou une autre, elle s'offre d'aller le suppléer, de faire la visite du patient, de s'informer de son état et de faire rapport au docteur, lequel lui dictera alors les remèdes à prendre. S'identifiant au mœurs des Montagnes, elle se mêle au cortège des femmes en deuil pour accompagner un cercueil au champ du repos.

Le 7 juin 1848, elle interrompt sa course pour prendre un repas léger chez elle. Peu après être sortie de sa maison pour se rendre chez une malade, elle meurt subitement, presque instanténament. Le Conseil d'Etat permettra à ses amis et à sa famille, qu'elle repose auprès de son mari, près du Temple des Ponts-de-Martel.
(Réf.: Le véritable messager boiteux de Neuchâtel, 1849, p. [50])


SNG ID: 9068I
Source: Françoise et Paul FAVRE, SNG, http://www.sngenealogie.ch/
Origine: Môtiers et Neuchâtel-Ville (NE)
Source: Michel Kreis (SNG et Geneanet)



Bronne:
- geboorte: Acte de mariage (M. Kreis)
- huwelik: AEN (M. Kreis)