Rodolphe Töpffer

Pares

Ascendents

Adam Töpffer 1766-1847   Antoinette Counis 1774-1845
|   |



|
Rodolphe Töpffer 1799-1846


Notes

Rodolphe Töpffer est un pédagogue, écrivain, politicien et auteur de bande dessinée suisse, considéré comme le créateur et le premier théoricien de cet art. [Ref. Wikipedia]


Töpffer's picture-stories have been an influence on many of the early "comic" artists, such as Christophe, Wilhelm Busch and Cham. His 'M. Vieuxbois', translated as 'Obadiah Oldbuck', was the first comic book ever published in America, in 1842.

Le père de Töpffer était un peintre à la mode à Genève et sa familles connaissaient bien les Vaucher. Töpffer fait donc mention de plusieurs Vaucher dans ses lettres. En particulier, il était un ami et collègue de Louis Vaucher [Ref. Rodolphe Töpffer et l’Antiquité, par. 3]. Ils ont collaboré à une édition des Harangues politiques de Démosthène, publiée en 1824 et Töpffer demandait souvent à Louis de relire et commenter ses textes avant de les faire publier. La correspondance contient une dizaine de lettre entre eux.

Correspondance Complète
1500 lettres écrites ou reçues par Töpffer (1807 - 1840)
Edité et annoté par J. Droin, 5 volumes, Librairie Droz, 2002.

Quelques lettres choisies

Index des Vaucher mentionnés:

Volume 1 (1807-1820)
En septembre 1819, Töpffer quitte Genève pour étudier [histoire, langues et litérature] à Paris. Il y restera jusqu'en juillet 1820. Durant cette période, des problèmes de vue (non-spécifiés) le forceront à abandonner son réve de devenir peintre comme son père. Voici les Vaucher notés dans ces lettres.

Jean Christophe Vaucher
 -  Peintre sur émail à qui il fait passer un message sur le prix d'un objet [ lettre #33, vol 1 ]

Samuel Vaucher
 -  Samuel Vaucher sera plus tard un architecte bien en vue en France comme en Suisse. Samuel s'est installé à Paris un an avant Rodolphe et lui donne quelques conseils à son arrivée. Sans être amis intimes, ils se verrons de temps à autre. Samuel n'a que 21 ans mais il a déjà participé à un concours d'architecture pour le Musée Rath à Genève [ Lettres #53, 80, 105, 148, vol 1 ]
C'est la lettre [#80 et 80b] du père de Topffer qui en parle; on y trouve aussi des détails sur le travail de Töpffer père.

Charles Auguste Vaucher
 -  Deux lettres de sa mère et sa soeur font état de rumeurs d'un marriage possible entre Charles Auguste et une demoiselle Reboul Soret.

Volume 2 (1820-1832)

De retour à Genève, Töpffer perfectionne sa maîtrise des langues anciennes afin de devenir enseignant. En 1822, il est engagé dans le pensionnat du pasteur Heyer, puis se marie en 1823. L'année suivante, il ouvre son propre pensionnat. Afin d'établir sa réputation, il collabore avec ses amis Jean-Louis Vaucher et Jean Humbert en vue de publier des textes grecs; Vaucher publie le Théatre d'Eschyle (1823) et Töpffer les Harangues politiques de Démosthène (1824). La contribution prévue d'Humbert sur Aristophane ne vera jamais le jour.

Entre temps, Töpffer compose les albums dessinés qui le rendront fameux (Vieux-Bois, Festus, Pencil,...). Certains seront présentés à Goethe et les louanges de ce derniers le convaicrons de les publier (anonymement afin de ne pas nuire à sa réputation d'enseignant sérieux). En 1832, Töpffer est nommé professeur de rhétorique à l'Académie de Genève.

Louis Vaucher
 -  Professeur, ami et collègue à l'Académie. Les Lettres échangées au sujet du Démosthène entre août et novembre 1824 témoignent d'une activité d'une collaboration intense [#250, 253, 258, 262, 271, 272, 276, 277, 278]
 -  Oct. 1825: Rodolphe taquine Louis, l'enjoint à se marier... ce qu'il fera 6 ans plus tard [#292]
 -  Juin 1826 [#295]: L'Aristophane d'Humbert reste un projet; Vaucher travaille sur un Traité de syntaxe latine

Charles Auguste Vaucher
 -  Rumeur - rapidement démentie - d'un marriage entre Charles Auguste et Mlle Reboul Soret [#132, #136]

Volume 3 (1832-1838)

En octobre 1832, Töpffer est nommé professeur de rhétorique à l'Académie de Genève. Son ami Louis ne sera nommé professeur que 4 ans plus tard. Töpffer continue à diriger son pensionnat. Il écrit et publie des nouvelles. Il fait publier ses albums en estampes: M. Jabot, M. Crépin et M. Vieux-Bois... rapidement contrefaits à Paris !

Louis Vaucher
 -  Oct 1832: Félicitations de RT de la naissance de la fille de Louis [#372]
 -  Nov 1832: Louis commente le Presbytère de RT [#374]
 -  Eté 1833: Louis se permet de corriger l'usage des virgules [#394]
 -  1834-...: Louis relit et commente des textes de RT et lui fait des suggestions [#397, #398, #399, #402, #403, #426, #427]
 -  1836: RT mentionne que 3 nouveaux prof agrégés (dont Louis V.) ont été nommés [#494]
 -  1836: Nous apprenons que Louis avait le sobriquet de Ouauouau[#512, #516, #680]
 -  1837: D'autres lettres mentionnent Louis ou son père le Recteur de l'Académie[#537, #541, #576]

Volume 4 (1838-1840)
    Résumé

 -  1840: RT laisse aller sa plume et Louis V. figure dans une bachannale imaginaire [ #766 et #766a ]
 -  1840: Louis V. et RT siègent sur un comité de recrutement [#781, Note 6]
 -  1840: Il y est question de sanctions académiques envers certains de nos ancêtres (Vaucher et Dunant) ayant participé à des contestations étudiantes [#788 et #788, page2 ]

Volume 5 (1840-1841)
   Résumé