08 mai 2006

Jour 10 - Missoula, Spokane, Ellensburg


Notre voyage tire à sa fin, et en cette avant-dernière journée nous comptons nous rapprocher beaucoup de Vancouver pour y arriver assez tôt en après-midi, demain.


L'Idaho sous la pluie
Nous traversons tout d'abord l'Idaho sous la pluie. Il faut savoir que, depuis que nous avons franchi la ligne de partage des eaux, nous descendons constamment. Cela ne nous empêche pas de nous retrouver aujourd'hui sur une route qui serpente entre les montagnes. La différence c'est que celles-ci ne sont plus couvertes de neige mais plutôt de conifères. C'est cette partie de notre voyage qui nous donne le plus l'impression de franchir les rocheuses, étant donné qu'à part ici, la I-90 réussit malheureusement très bien à les éviter.


Spokane vue d'un skybridge
Nous arrêtons dîner à Spokane dans l'état de Washington. Cette ville de 200 000 habitants est sans conteste la plus grande que nous ayons traversée depuis Chicago. En plus, on y arrive en plein pour le 30ième bloomsday, une course de 12km qui attire cette année 50 000 personnes! On dîne dans les petits stands érigés dans le parc de l'exposition universelle de 1974. Il y a beaucoup de monde, mais l'ambiance est détendue et la pluie a cessé.


Jérôme apprend à faire des fusées
Nous nous promenons ensuite dans un complexe du centre-ville, qui a ceci de particulier que les buildings sont reliés par des skybridges: de petits ponts vitrés qui enjambent les rues pour éviter d'avoir à sortir lorsqu'on magasine par une froide journée d'hiver. Un peu comme les passages souterrains de Montréal, en plus visible et en plus élégant. On visite le children's museum de l'endroit, beaucoup moins impressionnant que celui de Chicago, sans compter que le tiers des exhibits ne fonctionnent pas! Ça n'empêche pas Jérôme d'apprécier sa visite, surtout le lancement de la fusée de papier fabriquée par papa.


Le fleuve Columbia
On reprend ensuite la route. Si vous pensiez, comme nous, que l'état de Washington était hérissé de montagnes et de forêts, ce n'est pas du tout le cas entre Spokane et Ellensburg! On y trouve plutôt de petites collines plantées de champs qui commencent déjà à verdir. Sous un ciel où se promène de petits nuages de ouate, comme aujourd'hui, on se croirait vraiment dans le classique film Days of Heaven. La route traverse le très large fleuve Columbia et on s'arrête finalement à Ellensburg. Demain, on aura environ 4 heures de voiture pour atteindre notre destination finale: Vancouver.

(Lire la suite)

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Page principale