01 mai 2006

Jour 3 - South Bends, Chicago, Madison


Ce matin, après un sympathique petit déjeuner à l'hôtel, nous partons à la pluie battante pour Chicago. Sur le chemin, on traverse la ligne de changement d'heure. Ève-Marie aura donc, pour la première fois, un anniversaire durant 25 heures! Chanceuse! :)

Comme Chicago est la 3ième plus grande ville des États-Unis, on appréhende un peu notre trajet vers le centre-ville. Surtout qu'on n'a pas vraiment de carte routière détaillée. Ça se passe malgré tout très bien, le dimanche étant clairement une journée très tranquille par ici. On trouve un stationnement pas trop loin du Chicago Art Institute, que vont visiter Ève-Marie et Claudiane. Trois heures à arpenter ce qui s'apparente au Louvre made in USA. J'y suis moi-même allé faire un petit tour express, et je dois avouer qu'il y a des pièces impressionnantes! En fait, j'y ai vu pratiquement tous les tableaux impressionnistes qui ornaient jadis ma salle de bain d'étudiant! :) En tous cas, Ève-Marie a eu l'air de beaucoup apprécier cette visite.

Pendant ce temps, Jérôme et moi sautions dans un taxi pour aller voir ce que les américains appelent un Children's Museum. En fait, c'est un paquets d'exhibits interactifs que les enfants se font une joie de manipuler. Un peu comme un musée des sciences sans la science... C'était quand même très bien fait. J'ai particulièrement aimé l'activité qui consistait à assembler des morceaux de mousse et de velcro pour inventer un petit objet volant. On faisait ensuite grimper l'objet à une hauteur d'environ 5 étages grâce à un ingénieux système de poulies et de plateaux, pour finalement le laisser tomber et espérer qu'il vole le plus longtemps possible. Jérôme a bien aimé ça, et papa s'est exercé le bras à faire grimper chacune de ses créations. Mon petit bonhomme a aussi beaucoup apprécié d'apprendre à "jouer" aux échecs sur un plateau géant, une note que je ne pouvais ignorer étant donnée le thème principal de ce blogue!

On se rejoint ensuite près du Art Institute, pour marcher vers l'immense fontaine qui fait face au lac Michigan, de là on a une belle perspective sur les grattes-ciel de la ville, et sur l'architecture typique et raffinée de Chicago. C'est intéressant de voir les superbes facades anciennes cotoyer harmonieusement les plus modernes. On pousse plus au sud, à travers les rues du centre-ville. Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi on appelait Chicago la ville des vents, je peux vous confirmer que c'est à prendre au premier degré! En effet, en voulant se sauver un peu de la pluie qui recommençait à tomber, on a eu le malheur d'ouvrir un parapluie. Bye bye parapluie!

Pour terminer notre visite de la ville, on se paye le SkyDeck de la Sears Tower. Le petit vidéo d'introduction nous rappelle que ça a déjà été la plus haute tour du monde avant de se faire rejoindre par les tours malaysiennes et puis par celle de Taipei. Mais, mais, mais... C'est sans compter les super antennes de la Sears tower! (Ben quoi, ils allaient pas se faire avoir aussi facilement, les américains!) La vue de là haut est saisissante, malgré la visibilité qui n'était pas excellente, on réussi à avoir un bel aperçu de la ville.

On revient à la voiture en traversant les beaux parcs qui longent le lac. Un peu plus de 2 heures d'autoroute, et quelques détours dans les sorties, puis on trouve un hôtel à Madison. Tout le monde dort et je vais y aller aussi... À demain!

(Lire la suite)

(Image cachée, pour Christine qui connaît bien ses recettes de crevettes!)

3 Commentaires:

À 5/01/2006 2:47 PM, Pierre a dit...

Que de nouvelles en seulement trois jours!! Je viens à peine de tout assimiler ces infos étant donné mon escapade près de la capitale nationale du Canada pour passer un week-end de jeux des plus remplis.

Mes félicitations d'abord à toi Philippe, pour un proto dont tout le monde ici se doutait bien qu'il irait en finale du concours!! Bien hâte de voir les résulats en juillet.

Mes homages à Eve-Marie ensuite, qui franchit maintenant le tournant important de la trentaine! D'un taureau à une autre, il faut bien se supporter même si nous sommes d'éternels rivaux ludiques!!

Je t'envie bien Philippe pour toutes ces découvertes en rafales que tu fais présentement. J'ai toujours un peu boudé le toursime américain mais je constate que ça vaut finalement le coup d'y aller!

Une bonne fin de voyage à toi et à ta petite famille!

 
À 5/01/2006 8:29 PM, Jean-Michel a dit...

C'est super intéressant votre petit récit. Phil a définitivement une plus belle plume que moi!!! À chacun ses talents.

Lâchez pas, le plus long et le plus plate arrive, les plaines!!! Geneviève vous envie, mais pour ma part, il n'est aucunement question que je tente cet exploit!!

Bon courage!!

 
À 5/02/2006 1:02 AM, Philippe a dit...

Pierre: Tu aurais probablement de la misère avec la bouffe. Sinon, il y a définitivement des choses qui valent le détour de ce côté de la frontière.

Jean-Michel: "À chacun ses talents", hein? Je vois pas trop ce que tu veux dire... Ah, oui, la timing belt de la Mazda aura sûrement besoin d'être changée quand on sera rendu à Vancouver. Je devrais être capable de trouver un site internet qui explique comment faire ça... ;)

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Page principale