04 mai 2006

Jour 6 - Rapid City, Black Hills, Hardin


Aujourd'hui, on a prévu un peu moins de route, question de prendre le temps de visiter un peu la région des Black Hills où on se trouve présentement. Au nombre de motels qu'on compte dans Rapid City, ça semble être une destination touristique prisée des américains, alors autant en profiter, on ne repassera pas de si tôt!


La caverne qu'on visitera
Notre premier arrêt sera dans une des multiples cavernes qui trouent les Black Hills. La plupart sont très commerciales, et annoncent toutes des cristaux plus beaux que leur voisin. On choisit finalement un peu au hasard et grand bien nous en pris! En effet, nous étions seuls à arpenter les galeries avec nos petites lampes de poche. C'est excellent pour la sensation d'aventure et Jérôme a bien aimé!

La salle des stalactites
En plus, nos Black Hills Caverns étaient sur trois niveaux, et on descendait progressivement. On avait vraiment l'impression de se perdre dans la montagne, comme les chercheurs d'or de jadis. Une belle expérience!


Pique-Nique au mont
On remonte ensuite dans la voiture pour faire notre pélerinage américain au légendaire mont Rushmore. Pour citer Ève-Marie: "C'est ça, le mont Rushmore?" Au moins ce n'était pas un trop gros détour et, comme c'est le cas depuis le début de notre voyage, nous étions pratiquement seuls sur l'immense site du mémorial! On en profite pour faire un petit pique-nique avec vue sur les 4 présidents (si je ne m'abuse, il s'agit, dans le désordre, de Roosevelt, Washington, Lincoln et un autre en "on" dont le nom m'échappe.)


Les plaines du Montana
Puis on reprend la route... Il faut bien se rendre à Vancouver! On retourne donc sur la I-90 ouest. Un peu après avoir traversé la frontière du Wyoming on aperçoit au loin le profil de montagnes beaucoup plus hautes que les collines que nous venons de traverser. On ne les atteindra pas aujourd'hui car la route bifurque au nord vers le Montana. On avait prévu s'arrêter au Wyoming, mais finalement, avec Jérôme et Claudiane qui dorment à l'arrière, on se dit qu'on ferait aussi bien de continuer. On jette finalement l'ancre pour la nuit dans le petit bled de Hardin au Montana, tout près du lieu de bataille de Little Big Horn et à la frontière d'une réserve indienne qui n'a rien à voir avec les nôtres: d'immenses plaines de verdure qui s'étendent dans toutes les directions. Inutile de le dire: on nage en plein western!

(Lire la suite)

4 Commentaires:

À 5/04/2006 6:32 AM, François Haffner a dit...

Les quatre présidents sont dans l'ordre (de gauche à droite) George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln

Le quatrième en "on", c'est donc Thomas Jefferson :^)

J'ai gagné quoi ?

Y'a pas à dire, les États-Unis c'est presqu'aussi beau que la France !

 
À 5/04/2006 6:55 AM, Philippe a dit...

Tu gagnes seulement grâce au décalage horaire! Mais soyons bon joueur: je te paie une bonne bière québécoise à Granby en septembre.

La différence entre les États-Unis et la France, c'est qu'au kilométrage qu'on a mis au compteur, on en aurait déjà fait 2 fois le tour, de la France! :)

Aussi, c'est plein d'américains ici... Je n'ai pas encore décidé si on y gagnait au change relativement aux français, mais ils sont drôlement plus sympathiques que j'imaginais! À date, le service est super partout et les gens sont toujours souriants. Évidemment, il y a Bush et ses fusils... Mais à Chicago on a même vu une manifestation anti-Bush. Bref, c'est un monde de constraste ces United States.

 
À 5/04/2006 1:14 PM, Pierre a dit...

...et le point commun entre la France et les Etats-Unis, c'est Gutzon Borglum, l'achitecte-sculpteur du Mont Rushmoore, dont le savoir-faire était redevable à Auguste Rodin, son professeur!

 
À 5/05/2006 11:14 AM, François Haffner a dit...

La différence entre la France et les États-Unis, c'est qu'en France un sculpteur s'appelle Auguste Rodin tandis qu'aux États-Unis, il s'appelle Gutzon Borglum :^)

J'ai vu qu'il restait de la place sur le mont Rushmore. Il est prévu d'y ajouter W. ?

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Page principale