Pierre Vaucher

Sosa: 192

Parents

Mariages et enfants

Ascendants

Jean Vaucher 1665-1743   Marguerite Vaucher 1673-1717    
|   |  



 
|  
Jean Pierre Vaucher 1703-1770   Marie Métraux
|   |



|
Pierre Vaucher 1736-1804

  Fratrie

  • Jean Pierre Vaucher 1731
  • Marie Vaucher 1732
  • Jean Jaques Vaucher 1734
  • Pierre Vaucher 1736-1804
  • Jean Isaac Vaucher 1737
  • Pierre Gédéon Vaucher 1737
  • Marie Elisabeth Vaucher 1741


Notes

Quitte Noville et s'établit à Genève (1740) ou il a maison; il est reçu H.G. le 1er aout 1760. Propriétaire à Genève
et Céligny, il achète, le 30 avril 1777 (Mercier, not.) de Jean de Tournes-Rilliet, un magasin au rez-de-chaussée, dit
chapelle de Saint-Léger, situé dans la maison qu'il avait acquise.

De Claire Druc-Vaucher:
Maître Charpentier renommé, reçu HG le 1er août 1760. C'est à lui que l'on doit l'origine du patrimoine immobilier qui reste dans la famille Vaucher jusqu'au milieu du XXe siècle. Cet homme intègre et travailleur est aussi très pieux. Le 9 janvier 1775, il acquiert à Genève (entre la rue St Léger et la rue Beauregard) quatre corps de logis dont trois maisons réunies par des galeries (qu'il fait construire), ainsi que des écuries et des remises avec chambres pour valets et cochers. Il loue à des tiers trois de ses écuries-remises pour rembourser ses dettes. Le 30 avril 1777, il achète un atelier-magasin au rez-de-chaussée, dit Chapelle de St Léger, à la rue Tabazan.

En décembre 1791, il vend aux enchères une partie ces maisons qu'il avait hypothéquées pour acheter à Céligny le domaine du Petit-Bossey qui comprend quinze hectares arborisés avec vue sur le Léman (jardin, champs, bois, vignes). A l'origine, une ferme et une maison de maître qu'il fait entièrement rénover. En 1796, Pierre a maille à partir avec la Société Collective de Céligny. Il semble qu'il s'était arrogé le droit de faire pâturer son cheptel sur les terres de ladite société.

Les originaux des actes d'achat immobiliers sont en possession de la famille (C. Druc) A la fin du XVIIIe, bien des familles bourgeoises ont des revers de fortune à cause de la mauvaise conjoncture. Pour aider son père, Jean-Pierre Etienne (fils de Pierre) décide de créer, dans la maison de maître du Petit Bossey, un institut pour jeunes gens qui acquiert très vite une excellente renommée. Collection Jean Vaucher
Origine: Fleurier (NE)
Source: Michel Kreis (SNG et Geneanet)
Généalogie Vaucher Genève (M. Kreis)



Sources:
- mariage, décès: Généalogie Vaucher Genève (M. Kreis)